Archives

Démonstration d’un outil combiné innovant pour optimiser la plantation de peupliers

IMG_0046 (2)

Une vingtaine de propriétaires forestiers, pépiniéristes, gestionnaires, élus et acteurs de l’environnement se sont réunis le 21 mai dernier dans une jeune peupleraie mise en place en mars 2021 à Athis (51). Cette démonstration de l’outil Culti-Forest, développé par Claude Becker, a été organisée par le Centre Régional de la Propriété Forestière Grand Est, avec la précieuse collaboration de la commune d’Athis.

L’outil combiné sur une pelle mécanique permet en un passage le sarclage, l’ameublissement du sol et l’installation du plant de peuplier. L’objectif recherché est d’optimiser la plantation mais aussi d’assurer la bonne reprise des plants. Il s’agit de favoriser l’alimentation en eau des jeunes sujets en limitant localement la concurrence de la végétation herbacée. Ces nouvelles techniques alternatives au désherbage chimique sont en cours de développement.

Sur une surface d’environ 4 m², au futur emplacement du plançon, le peigne désherbeur du Culti-Forest élimine la végétation et une partie des graines enfouies dans les premiers centimètres du sol. Dans un second temps, le système de griffes, sorte de gros croc de jardinier, décompacte le sol sans le déstructurer sur environ 50 centimètres de profondeur. Cette deuxième opération permet l’aération du sol et facilite l’infiltration des eaux de pluie : « Un bon binage vaut deux arrosages » ! Cette phase de travaux est normalement réalisée préalablement et combinée à la plantation. Cependant, comme pour la jeune peupleraie d’Athis, elle peut intervenir une fois les plants installés. Elle est alors plus délicate à mettre en œuvre du fait de la présence du plant. Dans le cas présent, son coût unitaire est de 3 € HT soit environ 600 €/ha. Profitant de cette démonstration, une zone non travaillée a été conservée pour pouvoir mesurer l’efficacité de la technique mise en œuvre et le gain sur la production de la peupleraie.

Capture2

Le Culti-Forest dispose également d’un pieu métallique d’1,20 mètre minimum pour réaliser le trou d’installation du plançon. Une bague de tassement vient resserrer la terre autour de ce dernier, évitant ainsi les poches d’air qui empêcheraient la bonne formation des racines. Le tassement du sol, opération manuelle éprouvante en temps normal, est mécanisé, assurant une bonne stabilité au plant fraichement installé.

Le coût de la plantation d’une peupleraie, combinant simultanément les différentes phases décrites dans cet article, peut être estimé à 10 €/plant HT, soit environ 2 000 €/ha. Ce tarif s’entend plants et protections contre le chevreuil compris.

Les populiculteurs participent pleinement à l’économie locale rurale. En développant notamment des techniques innovantes alternatives au désherbage chimique, ils sont soucieux de continuer à produire du bois de qualité  tout en préservant les milieux alluviaux, zones de prédilection du peuplier.

Retrouvez la vidéo de démonstration ici.


Rédaction:

CRPF Grand Est / Fibois Grand Est